sauter-au-contenu

Est-ce que la meilleure assurance auto existe?

 

Vous voilà bientôt propriétaire de la voiture de vos rêves. Quoi de plus normal que de vouloir la meilleure assurance pour la protéger d’un pare-chocs à l’autre? Toutefois, c’est comme un maillot de bain : ce qui habille les uns ne fonctionne pas toujours pour les autres… Pour votre assurance auto, donc, un peu de magasinage s’impose.

Quels sont les critères qui vous aideront à choisir celle qui répond à vos besoins? Voici un petit tour de piste pour vous faciliter la tâche.

Les différentes protections

Pas toujours facile de comprendre les subtilités des diverses protections que vous pouvez choisir :

  • responsabilité civile
  • risques de collision et de renversement (aussi appelée protection 2 du Chapitre B)
  • tous les risques, sauf collision et renversement (ou protection 3 du Chapitre B), F.A.Q. 27, etc.

Avant de prendre une décision éclairée, appelez un agent ou une agente en assurances de dommages pour vous expliquer et vous simplifier tous les types de protections possibles pour assurer votre auto.

Ces professionnels de l’assurance vous guideront pour choisir celles qui conviennent à votre situation.

Les options

Saviez-vous que vous pouvez ajouter à votre contrat d’assurance auto d’autres options que les protections de base?

En effet, les assureurs vous offrent ces possibilités :

  • un 0 $ de franchise
  • la valeur à neuf – où l’on vous rembourse sans tenir compte de la dépréciation de votre voiture
  • une protection qui évite une hausse de prix causée par une réclamation auto1
  • une assistance routière

Discutez avec les assureurs pour déterminer si ces options sont avantageuses et connaître leur coût.

La franchise

Pour trouver un certain équilibre entre protections et prix, la franchise devient un compromis à explorer.

Il s’agit du montant que vous devez débourser si vous faites une réclamation. Plus la franchise grimpe, plus le prix de l’assurance auto baisse, et vice-versa.

Si le bas prix d’une assurance auto vous semble alléchant, il faut toutefois tenir compte de votre capacité de payer si jamais vous avez un accident avec votre voiture.

Un exemple pour mieux comprendre

La franchise du contrat d’assurance auto de Hakim est de 500 $.

Le mois dernier, il a eu un accident avec sa voiture, et les dommages s’élèvent à 2 000 $.

Son assureur va donc lui verser 1 500 $, soit 2 000 $ moins la franchise de 500 $.

La chasse aux rabais

La majorité des assureurs offrent à leur clientèle potentielle des rabais et des avantages non négligeables. Ceux-ci permettent de diminuer le prix de votre assurance auto.

Répondez-vous « oui » à l’un (ou à plusieurs) des énoncés suivants?

  • Vous regrouperez vos assurances auto et habitation chez le même assureur.
  • Vous êtes membre d’une association.
  • Vous étudiez à temps plein ou détenez un diplôme universitaire.
  • Vous aimeriez adhérer à un programme de fidélisation.
  • Votre voiture est pourvue d’un système antivol.
  • Vous roulez en voiture électrique, dans une hybride rechargeable ou bien une hybride.

Quand vous demanderez une soumission, mentionnez ce qui décrit votre situation et vérifiez si une réduction s’applique. Économiser, ça n’a pas besoin d’être compliqué!

Le juste prix

Une fois que vous avez choisi le type de protections, vous devez demander une soumission d’assurance auto.

Idéalement, comparez au moins 3 propositions d’assureurs pour accepter celle qui répond le plus à vos besoins.

Question de calcul

Les assureurs fixent le prix de leur assurance auto selon certains critères :

  • le modèle de voiture et son risque de vol
  • l’usage que vous en ferez
  • l’endroit où vous vivez
  • les réclamations ou les accidents des dernières années, etc.

Si vous avez encore des questions à propos des types de protections, optez pour un appel aux assureurs. Vous obtiendrez ainsi un service plus personnalisé… et des réponses.

Une assurance auto selon vos besoins

La meilleure assurance auto, c’est celle qui répond à tous vos besoins. Les préférences en matière de protections et d’options varient d’une personne à l’autre.

C’est pourquoi il est judicieux de faire le tour de la question avec les assureurs!