sauter-au-contenu

Assurance vie : 15 définitions utiles

 

Pas toujours facile de bien comprendre le jargon des assurances! Démystifions ensemble quelques termes d’assurance vie pour que vous puissiez bien comprendre votre contrat.

1. Assurabilité

L’assurabilité, ce sont les critères auxquels vous devez répondre afin d’être assurable, c’est-à-dire admissible à une protection d’assurance vie. Par exemple, ces critères peuvent toucher votre état de santé ou votre âge. Au moment de souscrire une assurance vie, votre assureur vous demandera de fournir certaines informations afin de vérifier si vous répondez aux conditions d’assurabilité.

 

2. Assurance vie

L’assurance vie est un contrat par lequel un assureur s’engage à verser un montant d’argent (la prestation) à une personne en particulier (le bénéficiaire), au décès de la personne assurée. Ainsi, à votre décès, votre assurance vie permettra à vos proches de recevoir un montant d’argent pour payer, par exemple, vos frais funéraires ou vos dettes, incluant l’hypothèque d’une propriété.

 

3. Assurance vie temporaire

Comme son nom l’indique, l’assurance vie temporaire offre une protection limitée dans le temps. Elle est renouvelable tous les 10 à 35 ans selon le contrat. Elle peut être utilisée si un malheur survient et qu’il vous empêche de remplir vos obligations financières. En plus d’être simple et abordable, ce type de protection peut facilement être combiné à une assurance vie permanente.

 

4. Assurance vie permanente

Cette protection est intéressante, car elle est valide tout au long de votre vie. Un prix fixe est déterminé à l’achat du produit. Ce type de contrat vous offre généralement plus de protections et vous n’avez pas à renouveler l’assurance.

 

5. Assureur

C’est la compagnie de qui vous achetez votre contrat d’assurance et qui versera l’indemnité à vos proches en cas de décès.

 

6. Avenant

C’est une protection complémentaire qui peut être ajoutée en option à votre contrat d’assurance vie. Par exemple, vous pourriez ajouter un avenant vous permettant de recevoir des prestations en cas d’invalidité.

 

7. Bénéficiaire

C’est la personne désignée pour recevoir l’indemnité prévue au contrat d’assurance vie lors du décès de l’assuré. Deux types de bénéficiaires existent : le bénéficiaire révocable et le bénéficiaire irrévocable.

 

8. Bénéficiaire révocable

Ce type de bénéficiaire peut être retiré du contrat ou remplacé en tout temps par le détenteur de l’assurance sans que l’autorisation du bénéficiaire soit requise.

 

9. Bénéficiaire irrévocable

Une fois qu’il a été désigné, ce type de bénéficiaire ne peut pas être retiré ou remplacé, à moins qu’il en donne lui-même l’autorisation par écrit.

 

10. Condition préexistante

Ce terme regroupe tout problème de santé connu chez la personne qui désire se procurer une assurance vie. Par exemple, si vous avez un problème cardiaque depuis l’adolescence, il se peut que certaines polices d’assurance ne puissent pas vous couvrir. Informez-vous auprès de votre compagnie d’assurance pour savoir si vous êtes admissible selon votre situation.

 

11. Délai de carence

Le délai de carence est la période d’attente entre le début de votre invalidité et le moment où vous commencez à recevoir des indemnités. Sa durée est spécifiée sur votre contrat d’assurance et peut être de 30 à 120 jours.

12. Personne(s) assurée(s)

Ce sont les personnes dont la vie est assurée par le contrat d’assurance vie.

13. Preneur

C’est la personne qui a signé le contrat lors de l’achat de l’assurance. Si vous vous êtes procuré une assurance couvrant votre propre vie, vous êtes à la fois le preneur et l’assuré. Cependant, si vous payez une assurance couvrant, par exemple, la vie de l’un de vos enfants, vous êtes le preneur et votre enfant est l’assuré.

14. Prime

C’est le montant qui doit être payé à la compagnie d’assurance pour qu’elle puisse vous offrir une protection selon la durée de votre contrat.

15. Valeur de rachat

C’est une clause qui peut faire partie de certains contrats d’assurance vie. On la retrouve souvent dans les contrats d’assurance vie permanente. En cas de résiliation totale ou partielle de l’assurance avant son échéance, la valeur de rachat vous est remboursée en fonction des valeurs prévues au contrat. Notez que vous pourriez devoir payer de l’impôt sur ce montant s’il entraîne un gain sur la police.

Mieux comprendre les modalités et les termes liés à votre assurance vie vous permet de faire des choix plus adaptés à votre situation. Nous vous suggérons de garder ce lexique à portée de main lors de votre rencontre avec votre conseiller en sécurité financière! Pour obtenir plus d’information, contactez l’un de nos conseillers. Nous sommes là pour vous aider.