sauter-au-contenu

10 choses à savoir sur votre abri d’auto temporaire

 

Les adeptes de « l’abri Tempo » ne sauraient s’en passer pendant la saison froide. Il leur permet de gagner du temps et d’éviter de déblayer leur voiture. Toutefois, afin d’en profiter pleinement et de prévenir les déboires, mieux vaut tenir compte de certaines choses concernant l’installation, l’entretien et les assurances. Regardons cela de plus près.

L’installation

Cette étape est déterminante, que ce soit vous ou une entreprise de location qui installe votre abri.

1. Le respect de la règlementation

Avant d’installer votre abri d’auto temporaire, vérifiez la règlementation de votre municipalité. Si certaines d’entre elles l’interdisent, d’autres le permettent pourvu que l’abri réponde à certaines conditions :

  • dimensions
  • distance avec les autres propriétés
  • dates d’installation et de démontage
  • déneigement

Vous éviterez ainsi une amende, des conflits avec le voisinage ou pire, la désinstallation de votre abri qui ne respecte pas les règlements municipaux.

2. Un abri bien fixé

Faites un pied de nez aux rudes conditions de l’hiver en fixant solidement votre abri d’auto temporaire. Optez pour des ancrages permanents si vous résidez à un endroit où il vente beaucoup et si votre entrée le permet. Faites-les installer par des professionnels. Vous aurez l’assurance que votre abri pourra mieux résister aux bourrasques.

Ajoutez des bandes antivent ou des sacs de sable à l’extérieur de l’abri pour encore plus de stabilité.

Si la météo est plus clémente dans votre quartier, vous pouvez utiliser des ancrages en U (aussi appelés ancrages cavaliers) pour solidifier votre abri. Ils sont recommandés pour une entrée en asphalte, en gravier ou en gazon.

À éviter

N’utilisez pas les blocs de béton pour ancrer votre abri d’auto temporaire.

Leur efficacité n’est pas reconnue, même s’ils sont vendus dans les quincailleries et les magasins à grande surface.

L’entretien

Prendre soin de votre abri d’auto temporaire, c’est réduire le risque d’effondrement et aussi prolonger sa durée de vie.

3. Un déneigement constant

Déneigez votre abri après chaque chute de neige. Pour ce faire, utilisez une pelle extensible en forme de T ou un balai. La pelle ordinaire est à proscrire, car elle peut déchirer la toile.

Placez-vous à l’extérieur pour déneiger l’abri plutôt qu’à l’intérieur.

Pour réduire le risque d’effondrement lors d’une précipitation abondante, déblayez les deux côtés en même temps, et non un seul côté à la fois.

Gare à la pluie verglaçante! Pour protéger votre toile, enlevez la neige accumulée avant qu’elle se change en glace.

4. En cas de tempête ou de vents violents

Fermez les portes de votre abri. Vous éviterez qu’il se transforme en cerf-volant, car le vent qui entre sous la structure exerce une pression sur les ancrages.

5. L’inspection de votre abri

Vérifiez l’état de votre abri à plusieurs reprises au cours de l’hiver. Concentrez-vous sur les ancrages, les boulons et la structure pour vous assurer que tout est bien en place.

Après l’hiver

Respectez la date limite de votre municipalité pour démonter votre abri. Pour en prolonger la durée de vie, voici quelques conseils.

6. Un abri impeccable

Il est préférable d’entreposer un abri propre et sec. Nettoyez-le avec un savon doux et laissez-le sécher avant de le ranger.

Inspectez-le pour vérifier s’il est déchiré ou décousu. Si tel est le cas, faites-le réparer d’ici l’automne.

7. L’entreposage à l’abri des intempéries

Laissez la toile dans un endroit bien ventilé, à l’abri de l’humidité et du soleil, qui l’usent prématurément.

Si vous avez l’espace nécessaire, entreposez la structure dans un lieu qui la protège des aléas de la météo.

Les assurances

C’est le type de dommages qui détermine la façon de faire une réclamation.

8. Si votre auto est endommagée

Votre assurance auto couvre les dommages causés à votre voiture par votre abri si vous avez les protections suivantes :

  • Protection 1 ou Garantie tous risques
  • Protection 3 ou Garantie contre les risques qui ne sont pas une collision ou un renversement

9. Si votre abri se brise

Selon vos protections, votre assurance habitation pourrait couvrir les dommages à votre abri d’auto en raison de la température, comme des vents violents ou le poids de la neige qui entraîne un effondrement.

10. Si votre abri blesse une autre personne ou lui cause des dommages

C'est grâce à l’assurance responsabilité civile de votre assurance habitation qu’une autre personne pourrait être dédommagée, si elle a été blessée ou si elle a subi des dommages à cause de votre abri d’auto.

Pour cela, la preuve de votre négligence quant à l'installation sécuritaire de l'abri et à son entretien devra être démontrée.

Vous avez des questions?

Parlez à votre compagnie d’assurance. Elle adaptera les protections pour votre abri d’auto temporaire afin qu’elles répondent à vos besoins.