sauter-au-contenu

Syndicat de copropriété : comment choisir l’assurance qu’il vous faut?

 

Êtes-vous la personne désignée pour veiller au bon fonctionnement de votre copropriété? Si oui, ce poste requiert quelques responsabilités de plus, comme trouver une assurance copropriété adéquate pour le bâtiment et pour les parties communes. Découvrez comment fonctionne l’assurance habitation pour les gestionnaires de syndicat de copropriété et comment choisir la protection adaptée à vos besoins.

En quoi consiste votre rôle d’administrateur de copropriété?

Votre rôle est très important pour le bon déroulement de plusieurs éléments dans la copropriété, comme :

  • La réception des frais de copropriété;
  • La vérification du fonds de prévoyance pour s’assurer qu’il soit assez garni en cas de dépenses communes, comme les travaux futurs à réaliser sur une période de 30  ans, qu’ils soient prévisibles ou non;
  • L’entretien des parties communes comme la piscine, le stationnement ou la terrasse;
  • La gestion de l’assurance copropriété qui est adéquate pour le bâtiment.

C’est la raison pour laquelle vous êtes indispensable pour la copropriété!

Pourquoi devez-vous prendre une assurance copropriété pour la partie commune?

En tant qu’administrateur du syndicat de copropriété, vous devez adhérer à une assurance pour le bâtiment extérieur (la partie commune). Généralement, cette assurance couvre les dommages des biens communs causés par le feu, les dégâts d’eau ou le vandalisme. Les dégâts causés par une tempête ou une catastrophe naturelle comme une tornade ou de la pluie verglaçante peuvent aussi être inclus dans vos protections. L’assurance couvre également des biens communs comme une piscine ou un garage. Dans tous les cas, vérifiez quelles protections sont optimales pour le bâtiment. Votre responsabilité civile est également incluse en cas d’erreurs financières prises dans le cadre de vos fonctions.

Comment pouvez-vous choisir une bonne assurance copropriété?

Il peut être difficile de faire le bon choix en matière d’assurance. Le principe de base est simple, plus il y a de risques couverts, plus les frais des primes sont élevés. Choisissez donc l’assureur qui vous offre le plus de protections au meilleur prix. Assurez-vous aussi de sélectionner le contrat qui convient au bâtiment et à ses installations. Par exemple, si le bâtiment ne comprend pas de piscine ni de terrasse commune, il n’est pas nécessaire d’opter pour des protections liées à ces installations.

Quels sont les documents que vous devez fournir à l’assureur?

L’assureur peut vous demander de fournir quelques documents pour bien évaluer les protections requises de votre bâtiment, comme :

  • Des photographies;
  • Un rapport d’inspection récent;
  • Une évaluation récente (entre 3 et 5 ans), incluant le coût de reconstruction;
  • Une description claire des parties privatives;
  • Une liste des règlements des aires communes;
  • Une liste des mesures mises en place pour prévenir les dégâts d’eau, les incendies, etc.

Avec ces informations, l’assureur sera en mesure de bien évaluer les protections nécessaires ainsi que le montant à assurer pour vous couvrir en cas de dommage.

Pour quels types de dommages causés par l’eau la copropriété est-elle assurée?

Pour les dégâts d’eau, vous vous devez d’être vigilant au niveau du type de couverture qui vous est offert. En effet, cette protection peut être restreinte sur les causes ayant engendré une fuite dans le bâtiment. Par exemple, vérifiez si la police d’assurance couvre les dégâts causés par un refoulement d’égouts. Certains contrats d’assurance couvrent seulement un dégât causé par le débordement des gouttières, une infiltration d’eau par le toit ou un bris d’électroménager. D’autres protections supplémentaires peuvent être ajoutées pour protéger le bâtiment d’un débordement de la piscine ou d’une inondation dans le quartier.

Comment pouvez-vous prévenir une réclamation d’assurance copropriété?

Un dommage peut si vite arriver. Il vaut mieux prévenir que guérir! Heureusement, vous pouvez entretenir l’immeuble sur une base régulière pour éviter les soucis plus tard. Pour ce faire :

  • Pensez à vider les gouttières à l’automne et au printemps;
  • Remplacez les chauffe-eaux, les avertisseurs de fumée ainsi que les extincteurs.
  • Pour la fréquence de remplacement de ces équipements, renseignez-vous auprès de votre municipalité ou de votre province;
  • Assurez le nettoyage des drains, des clapets antiretour et des autres systèmes de drainage;
  • Si nécessaire, veillez à faire ramoner les cheminées une fois par année;
  • En hiver, faites déneiger la toiture si la neige s’accumule pour éviter des dommages au bardeau;
  • Si la toiture date de 20 ans, faites-la inspecter pour vous assurer de son étanchéité.

Que devez-vous faire en cas de sinistre?

Si un problème survient, ne paniquez pas ! Nous sommes là pour trouver des solutions qui vous conviennent et pour poser des actions concrètes en cas de sinistre. Contactez les copropriétaires qui sont touchés directement par les événements et informez-les sur le déroulement de la situation. Informez vos voisins à propos de ce qui est couvert avec leur protection de copropriété.