sauter-au-contenu

Nos trucs pour déménager comme les pros

 

Gageons que votre dernier déménagement était tout sauf parfait : pensez à cette lampe brisée dans le transport, à cette boîte restée sur place, à ces amis (et leurs muscles) arrivés en retard… Mais bon, cette fois vous pouvez changer la donne et faire mieux, surtout avec nos conseils!

1. Camion ou déménageurs : réservez-les tôt

Voici par où commencer. Les meilleures entreprises sont engagées plusieurs mois à l’avance. En leur faisant signe tôt, vous évitez de devoir faire affaire avec une autre moins bien cotée… celle qui va justement casser votre lampe préférée ou rayer votre réfrigérateur en inox.

Demandez des recommandations d’entreprises autour de vous et comparez 2 ou 3 soumissions avant de choisir.

Si vous comptez déménager vous-même, parlez-en vite autour de vous pour prévoir un peu d’aide, et louez votre camion sans tarder.

Pour un déménagement plus économique, mieux vaut oublier certaines dates (comme le 1er juillet, au Québec) de même que les fins de mois. Choisir une date en semaine plutôt que la fin de semaine peut aussi s’avérer plus abordable. Si c’est dans vos plans, demandez congé à votre employeur pour vous réserver cette date.

2. Amateurs de listes, faites-vous plaisir!

Vous aurez plusieurs étapes et démarches à prévoir au cours des semaines à venir. La liste est votre meilleure alliée pour vous vider la tête et ne rien oublier.

Si vous déménagez avec quelqu’un, partagez-la et veillez tous à rayer les tâches terminées. Optez idéalement pour une version électronique que vous pourrez mettre à jour plus facilement.

3. Inspirez-vous de Marie Condo : faites un tri

Moins vous conserverez de choses, plus vite vous terminerez votre déménagement. Commencez votre grand ménage sans tarder: placards, tiroirs, rangements, cabanon… Au fil des jours, séparez en quatre ce que vous pouvez…

  • vendre : organisez une vente-débarras ou publiez de petites annonces en ligne.
  • donner : faites don de ce que vous ne vendez pas, mais qui reste en mesure de servir à autrui. Si vous le pouvez, devancez la saison des déménagements. Les organismes de charité reçoivent en effet beaucoup de biens et d’appels à ce moment.
  • recycler ou transformer : distinguez ce que vous pouvez recycler de ce que vous pourriez réutiliser. Un peu de réalisme, quand même : vous manquerez peut-être de temps pour décaper un gros meuble défraîchi, le vernir et changer ses poignées cassées. Gardez ce qui pourra devenir utile dans un avenir rapproché.
  • jeter : parfois, certains objets, vêtements ou meubles sont en fin de vie. Débarrassez-vous-en pour ne pas avoir à les déménager.

 

Bref, conservez seulement l’utile, le nécessaire, et ce à quoi vous tenez.

4. Faites la chasse aux boîtes et équipez-vous

L’achat de boîtes peut vous revenir assez cher. Quelques semaines avant le déménagement, cherchez-en dans les commerces des environs. Prenez-en des petites pour minimiser le risque de blessures lors du transport.

Si vous décidez d’en acheter, pensez aux boîtes garde-robe, pratiques pour replacer les vêtements avec peu de manipulation.

Commencez à réunir du matériel qui vous servira sous peu : crayons-feutres, ruban adhésif, ciseaux, corde, rouleau de papier, sacs à ordures, essuie-tout…

5. Emballez futé

Comment faire vos boîtes de déménagement? Les méthodes varient bien sûr selon ce que vous emballez. Voici quelques astuces :

  • Commencez par vos biens les moins utilisés (costumes d’Halloween, lumières de Noël, vaisselle des grands jours, souvenirs) et terminez par les essentiels et les aliments.
  • Identifiez le contenu de chaque boîte; précisez dans quelle pièce on doit la déposer et si c’est fragile.
  • Rangez vos assiettes à la verticale pour limiter les bris. Chacune doit être emballée à part.
  • Pour l’occasion, transformez certains tiroirs en boîtes. Si leur contenu actuel est léger, gardez-les remplis pour le transport.
  • Évitez les grosses caisses de livres en raison du poids. Vous avez des valises à roulettes? C’est une bonne option pour déplacer votre bibliothèque sans effort.
  • Commencez avec des draps, des couvertures et des serviettes à vaisselle pour emballer certains meubles ou objets fragiles. Leur emploi limite le recours aux solutions moins écologiques comme le papier bulle.
  • Photographiez ce qui vous facilitera la vie lors de votre installation : un arrangement de cadres à votre goût, des branchements électroniques derrière votre ordinateur, votre télévision, etc. Ainsi, vous pourrez tout refaire sans trop vous questionner.

6. Appelez votre assureur (ou mieux, appelez-nous!)

Pendant vos préparatifs, il faut bien sûr appeler votre compagnie d’assurance auto et habitation pour l’aviser que vous changez d’adresse.

Si Beneva est l’heureuse élue, vérifiez auprès de nous si vos biens seront couverts lors du déménagement, et dans quel contexte. On regardera s’il y a des «angles morts» dans vos protections pour vous aider à réduire les risques.

7. Faites votre changement d’adresse

Le temps est venu d’informer les gens et plusieurs organismes de votre changement d’adresse.

Si vous résidez au Québec, utilisez le Service québécois de changement d’adresse. En une étape, plusieurs organismes obtiendront vos coordonnées à jour :

  • Directeur général des élections du Québec
  • Régie de l’assurance maladie du Québec
  • Retraite Québec
  • Revenu Québec
  • Société de l’assurance automobile du Québec, etc.

Par la suite, vous devez informer ceux-ci :

Si le stress vous gagne

Vous avez peur d’oublier quelqu’un? Postes Canada peut transférer votre courrier vers la nouvelle adresse. Ce service n’est pas gratuit, mais il facilite la transition pour que vous receviez tout pendant les 4 ou 12 mois suivants (selon le forfait choisi).

8. Survie 101 : réunissez le nécessaire pour 24 heures

Vous ne déballerez pas tout dès votre arrivée. C’est pourquoi vous devriez prévoir 2 ou 3 boîtes d’essentiels pour faciliter votre installation. Voici ce qu’elles devraient contenir :

  • articles de toilette de base (brosse à dents, savon, serviettes, papier de toilette…)
  • outils et vis
  • produits nettoyants
  • médicaments essentiels
  • oreillers et draps
  • vêtements de rechange
  • câbles d’alimentation de votre téléphone et de votre ordinateur
  • aliments pour bébé, au besoin, ou nourriture pour animaux (si vous déménagez avec Fido)
  • quelques articles pour les premiers repas

Avec cette base, vous devriez survivre pendant quelques heures!

9. Travaillez prudemment

Les déménagements se terminent parfois avec des blessures, mais on en prévient pas mal avec quelques précautions :

  • Déplacez les articles lourds avec un diable et des sangles.
  • Enlevez tout obstacle qui pourrait causer des chutes (tapis glissant, petit banc…)
  • Portez des gants de caoutchouc afin d’avoir une meilleure prise sur les boîtes.
  • Pliez les genoux lorsque vous levez une charge, avec les pieds écartés pour maintenir votre équilibre.
  • Tenez les boîtes près de votre corps de façon à ménager vos bras.

10. Veillez sur votre main-d’œuvre

Des renforts (famille, amis...) vous aideront pour le grand jour? Accueillez bien votre monde: prévoyez une glacière avec des boissons fraîches, des collations, des serviettes humides et des mets à servir sans vaisselle, comme des sandwiches.

Si vous optez pour la traditionnelle pizza – le repas officiel des déménageurs! –, assurez-vous d’avoir de l’argent comptant sur vous ou une carte de crédit pour payer la note dans le feu de l’action.

Après toute cette activité, vous voudrez peut-être nettoyer les planchers et vider vos premières boîtes ou... vous reposer. Dans tous les cas, bienvenue chez vous!