sauter-au-contenu

Nouveau permis de conduire : assurez vos jeunes conducteurs!

 

Sur une photo prise aujourd’hui, votre ado vous montre son permis d’apprenti conducteur avec un grand sourire. Vous resterez à ses côtés pour ses débuts au volant, et vous lui faites confiance… Par ailleurs, il faut dans l’idéal assurer ses premiers kilomètres à bord de votre auto. Voici quand et comment le faire.

Assurer votre enfant pour ses premiers pas… de conducteur

Est-ce que votre assurance auto couvre votre ado pendant qu’il ou elle apprend le « métier » d’automobiliste? Vérifiez-le avant que votre jeune conduise à vos côtés ou en solo dans votre véhicule.

Autrement, en cas d’accident (responsable ou non), votre assureur pourrait poser certaines conditions lors d’une réclamation. Il pourrait peut-être même refuser de vous dédommager s’il ignorait l’existence d’un nouveau conducteur chez vous.

Le permis d’apprenti conducteur et les assurances

Un permis d’apprenti conducteur donne le droit de conduire auprès d’un accompagnateur qui détient un permis permanent et valide depuis 2 ans ou plus.

Avec ce permis, votre ado doit respecter un couvre-feu; il ou elle ne peut pas conduire entre minuit et cinq heures du matin. De plus, son permis compte 4 points d’inaptitude. C’est la tolérance zéro qui s’applique concernant le taux d’alcool dans le sang.

Si votre ado commet une infraction, la police lui remettra (et non à vous) l’amende et les points d’inaptitude, s’il y en a.

Pour que votre assureur embarque avec vous…

Avisez votre compagnie d’assurance : elle doit savoir que votre ado a son permis d’apprenti conducteur et qu’il ou elle utilise votre auto en votre compagnie. On ajoutera alors son nom sur votre assurance à titre de conducteur occasionnel. À ce moment, le prix sera ajusté selon certains facteurs, comme l’âge de votre enfant.

Le permis probatoire

Lorsque votre jeune réussit son examen pratique de conduite, il ou elle obtient un permis probatoire pendant 24 mois. Comme celui d’apprenti conducteur, ce permis compte encore 4 points d’inaptitude, avec une tolérance zéro pour la consommation d’alcool.

À cette étape, votre ado peut maintenant conduire sans accompagnateur – et va sûrement emprunter votre auto.

Tenez votre assureur au courant!

Si votre ado roule avec votre véhicule – souvent ou pas –, faites inscrire son nom sur votre police d’assurance pour couvrir les risques additionnels. Vous paierez vos protections un peu plus cher, mais vous aurez l’esprit tranquille (et votre jeune aussi).

 

Maintenant que la question des assurances est réglée, entraînez-vous à rester zen au cas où votre progéniture commettrait des maladresses au volant... ça arrive même dans les meilleures familles!