sauter-au-contenu

Inciter votre équipe à prendre des vacances : un must!

 

La batterie de votre cellulaire est presque à plat: vous la chargez comme d’habitude, et c’est réglé. Mais comment gérer toutes les batteries… de vos employés, incluant votre propre réserve d’énergie? La meilleure recharge possible passe par de vraies vacances.

Prenons le temps de voir pourquoi et de quelle façon vous devriez encourager votre équipe à bien décrocher du travail cet été.

Rappelez-vous que la pandémie a changé la donne

Pas de surprise ici, la pandémie a modifié à la fois habitudes et modes de travail. Les temps d’arrêt se font plus rares qu’avant: en 2021, seuls 27% des travailleurs canadiens auraient pris tous leurs congés.

Avec plus de télétravail pour bien des gens, la frontière entre les vies familiale et professionnelle se brouille. La journée de boulot semble ne plus avoir de limites précises. Vos employés sont sans doute plus connectés, jours, soirs et fins de semaine.

La fatigue oculaire liée aux écrans (les fameux yeux qui piquent!) n’est pas le seul résultat de ces heures prolongées. Le niveau de stress et plusieurs problèmes de santé sont en hausse, eux aussi. C’est pourquoi on parle de plus en plus de droit à la déconnexion.

Pensez aux effets sur la santé

Les vacances sont soumises à la Loi sur les normes du travail, mais elles se révèlent surtout essentielles à la santé physique et mentale. Dans votre entreprise, beaucoup les repoussent parce qu’il y a trop à faire? Mauvais calcul.

Encouragez votre équipe à penser autrement pour refaire le plein d’énergie à temps. Il faut se représenter le travail comme une course à relais plutôt qu’un sprint sans fil d’arrivée… Sinon, on finit par manquer de souffle!

En s’accordant des vacances, vos employés peuvent améliorer la qualité de leur sommeil et celle de leur santé en général. Les vacances réduiraient entre autres le risque de maladie cardiaque et feraient baisser la tension artérielle. Cette période de repos agirait sur le stress et contribuerait à prévenir épuisement professionnel, dépression et problèmes d’absentéisme.

Misez sur l’effet reboot

Les personnes surmenées ne sont pas les plus productives. Parfois, un ordinateur a besoin d’être redémarré ; le cerveau aussi! Difficile pour vos employés d’être frais et dispos s’ils ne se gardent pas assez de temps pour leur remise à neuf.

Inciter votre monde à prendre des vacances peut se traduire en vrais résultats pour l’entreprise. Des gens plus alertes se montrent plus productifs. S'éloigner de la routine stimule également leur créativité.

Les équipes qui s'accordent assez de repos conservent de meilleures relations interpersonnelles au fil du temps. Tout ça renforce l’engagement, le bien-être au travail et, par ricochet, la fidélité à l’organisation.

Autrement dit, les vacances profitent non seulement aux individus, mais à toute l’entreprise.

Écartez les obstacles

Facilitez la tâche à vos employés. S’ils hésitent à prendre leurs congés, c’est peut-être pour l’une ou l’autre des raisons suivantes :

  • la peur de manquer quelque chose d’important : une information, un projet, une rencontre…
  • la crainte que personne ne sache faire le travail en leur absence
  • l’angoisse du retour devant un trop-plein de messages et de mandats
  • le préjugé que l’on ne peut pas grimper les échelons sans s’investir totalement

Balayez ces réticences par du concret. Encourager vos employés est bien, mais si leur contexte complique la prise de vacances, les mots ne suffisent pas.

Aidez vos employés à partir sans s’inquiéter de leurs dossiers ni de leur remplacement. À cette fin, accompagnez-les pour prévoir une relève avec eux. Vous ferez d’une pierre deux coups, puisque des remplacements bien orchestrés augmenteront la polyvalence de vos ressources. C’est bon pour la poursuite des activités dans l’entreprise, pas seulement pendant les congés.

Bien sûr, cette organisation ne repose pas que sur vous. Avant leur départ, invitez vos employés à remettre à leurs pairs une «feuille de route» indiquant le travail à planifier.

Rappelez aussi l’importance des messages d’absence. Ces derniers doivent préciser les dates de vacances et une personne à joindre en cas d'urgence.

Transformez le décrochage en bonne pratique!

Les vacances, c’est bien, mais encore faut-il pouvoir se ressourcer. Les soirs et les weekends donnent l'occasion de décompresser pendant l'année. C’est donc une sorte de pratique.

Dans la mesure du possible, demandez à votre équipe de bannir les appels et les courriels après le boulot et pendant les fins de semaine. Invitez-la à se débrancher des plateformes collaboratives pendant les congés. Cette déconnexion peut aider votre monde à se libérer du stress.

Voici d'autres trucs éprouvés pour que tous et toutes décrochent mieux pendant leurs temps libres :

  • éviter de parler du travail ou de ruminer à son sujet
  • se garder des moments pour relaxer sans écrans et ne rien faire d’utile
  • prendre l’air afin de bien s’oxygéner (surtout si on travaille entre 4 murs)
  • s’investir dans une activité choisie par goût: cuisine, sport, lecture, écoute de musique…
  • faire place à l’improvisation et dire adieu à la routine

Prêchez par l’exemple

Prenez conscience de votre influence. Quand vos employés vous voient prendre vos congés, ils deviennent plus ouverts à utiliser les leurs. Et quand vous racontez que vos vacances vous ont fait du bien, vous renforcez le message: l'équilibre personnel est important, et vous lui accordez du temps.

Mine de rien, ce genre de culture qui valorise le mieux-être mènera votre entreprise plus loin. Elle pourrait même vous aider à vous distinguer sur le marché et à attirer de nouveaux talents chez vous… Bref, tout le monde y gagne.