sauter-au-contenu

6 moyens de prévenir les incendies à la maison

 

Le fer plat de votre fille traîne sur le comptoir de la salle de bain, et vous remarquez que la gaine du fil électrique commence à fondre… Puisque vous avez repéré ce problème, rien d’inquiétant : avant que tout flambe, vous allez faire disparaître l’appareil à l’insu de votre ado! Cependant, il existe sûrement d’autres facteurs de risque d’incendie chez vous. Passons-les en revue pour mieux éloigner le danger – mais aussi éviter une hausse du prix de votre assurance habitation en cas de sinistre.

1. Cuisinez avec précaution

Au Canada, les feux de cuisson se révèlent l’une des principales causes d’incendie. Au Québec, si l’on exclut les feux de cheminée, ce sont 28 % des feux qui commenceraient dans la cuisine. Prévenez-les chez vous :

  • Gardez toujours l’œil sur les aliments qui cuisent, à l’intérieur de la maison ou dehors sur votre barbecue. Éteignez vos appareils lorsque personne ne les surveille.
  • Évitez les débordements : pour ce faire, ne remplissez pas trop les marmites et les poêles. 
  • Optez pour un élément chauffant plus petit que la casserole employée. Pensez à éloigner les linges, le rouleau d’essuie-tout ou tout autre objet à risque. 
  • Pour vos fritures, utilisez seulement une friteuse électrique munie d’un thermostat.
  • Gardez toujours un couvercle de grand format sous la main. Si votre souper prend feu (ça arrive aux meilleurs chefs!), utilisez-le pour étouffer les premières flammes. Ne les arrosez jamais : l’eau peut alimenter certains types de feux.
  • Nettoyez souvent votre cuisinière ou votre four pour prévenir les amas de résidus inflammables. Lavez également la hotte au moins deux fois par an. Les corps gras brûlent en un éclair!

2. Gardez le contrôle des produits domestiques dangereux

Connaissez-vous un endroit habité sans produit inflammable? Dans la plupart de nos foyers, on en trouve plusieurs : liquide à fondue, vernis à ongles, solvant, fixatif à cheveux, peinture… 

  • Dans tous les cas, gardez-les loin des sources de chaleur, y compris des cigarettes allumées. 
  • Jetez les chiffons ou les linges imprégnés des produits à risque dans un contenant à l’épreuve du feu.
  • Gardez toujours les réservoirs d’essence et de propane à l’extérieur de votre maison.
  • Par sûreté, apprenez-en plus sur les produits à risque et les règles de sécurité qui les concernent.

3. Lavez et séchez le linge sans risque 

En prévention des incendies, la salle de lavage s’avère l’un des endroits à surveiller chez vous. De simples mesures de prudence s’imposent :

  • Ne laissez pas la sécheuse fonctionner quand personne n’est à la maison. 
  • Retirez la charpie (l’espèce de résidu du séchage) du filtre après chaque utilisation : cette matière s’enflamme facilement.
  • Ne séchez jamais d’objet rembourré ni d’article en caoutchouc (ex. : couvre-matelas plastifié, oreiller)

De plus, dans vos appareils, il faut éviter de déposer des vêtements ou de la literie tâchés par un produit inflammable : cire, huile, peinture, essence… Confiez plutôt leur nettoyage à des spécialistes. Si vous devez les laver vous-même, commencez par les suspendre dehors pour que les substances s’évaporent. Lavez ensuite les articles à l’eau chaude, puis étendez-les pour les faire sécher. 

Le tuyau d’évacuation de la sécheuse : une autre source de risque d’incendie

Vos vêtements prennent plus de temps à sécher? Ou ils semblent plus chauds qu’avant à la fin du cycle? La charpie bloque peut-être le tuyau d’évacuation.

  • Au besoin, ou tous les six mois, nettoyez ce tuyau avec un aspirateur.
  • Vérifiez de temps à autre que l’air s’évacue bien vers l’extérieur.
  • L’hiver, assurez-vous que le gel ou la neige n’obstruent pas la sortie d’air.
Une maman avec une petite fille qui met des vêtements dans une sécheuse

4. Appareils électriques et chauffage : assurez-vous de leur sécurité

Les incendies liés au chauffage surviennent fréquemment, tout comme les feux électriques. 

Attention aux « cordes à linge » improvisées

Après avoir joué dehors, deux de vos neveux viennent de déposer un tas de mitaines, tuques et chaussettes mouillées sur une plinthe électrique… Votre nièce a choisi le rebord de votre foyer. Ramassez tout (ou demandez-leur de tout ramasser!), car les plinthes et les foyers ne peuvent servir de corde à linge – en tout cas, pas sans risques.

Chauffage

  • Si vous possédez un foyer ou un poêle à bois, jetez les cendres de façon sécuritaire
  • Faites ramoner la cheminée par une entreprise spécialisée chaque automne.
  • Remplacez les installations abîmées ou non conformes.

Électricité

  • Assurez-vous que vos installations et appareils électriques demeurent sécuritaires : par exemple, ne surchargez pas les rallonges et les prises multiples.
  • Gardez vos appareils électriques à l’œil : leur fil doit être en bon état, donc jamais dénudé ni fendillé.
  • Portez une attention particulière aux prises non fonctionnelles et aux commutateurs qui deviennent chauds.

5. Côté déco, faites rimer « ambiance » et « prudence »

Du côté des décorations, voici de bonnes habitudes à prendre : 

  • Ne laissez jamais de chandelles allumées sans surveillance. La flamme d’une bougie vous semble haute? Éteignez-la, puis coupez sa mèche si elle paraît trop longue.
  • Gardez vos plantes à l’œil : en général, leur terreau contient des matières inflammables. Personne ne doit y jeter de mégot mal éteint, par exemple. 
  • Installez vos décorations des fêtes (arbres, lumières) en minimisant les risques. 

6. Restez sur vos gardes avec le bon équipement

Finalement, équipez-vous de manière à réagir en cas d’urgence : 

  • Gardez un extincteur portatif de type ABC à portée de main, surtout près de la cuisinière et des produits domestiques à risque. De temps à autre, vérifiez qu’il reste fonctionnel. 
  • Assurez-vous de placer des avertisseurs de fumée et des détecteurs de monoxyde de carbone chez vous, surtout à côté des chambres.

Veillez à remplacer les piles!

Habituez-vous à changer les piles de vos avertisseurs ou détecteurs deux fois par année. Un truc : pour y penser, faites-le au moment des changements d’heure au printemps et à l’automne. 

Il faut aussi remplacer ces appareils tous les 10 ans : au-delà de cette durée, ils pourraient perdre leur efficacité.

En matière d’incendie, les sources de danger se multiplient à la maison, et aucune pièce n’y échappe. Mais avec de bonnes pratiques, vous et les vôtres profiterez du confort de votre logis sans courir de risque inutile.