Perdre du poids avec un médicament : ça se peut?

Un femme lit sur une tablette électronique

Bien des gens souhaitent perdre du poids sans y parvenir. C’est pourquoi des médicaments comme Ozempic® et WegovyTM1 (mais il y en a bien d’autres comme Saxenda®, Xenical et Contrave) suscitent de l’intérêt depuis leur lancement, allant jusqu’à causer une pénurie d’Ozempic (Cet hyperlien s'ouvrira dans un nouvel onglet)®.

Connaissez-vous ces traitements, leur rôle et leurs effets secondaires? Restez avec nous pour en savoir plus.

Une courbe de l’obésité au pays

Entre 2015 et 2021, l’obésité a augmenté d’environ 3 % pour s’établir à plus de 29 % chez les adultes. Ils s’exposent alors à plus de risques: maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, hypertension artérielle, certains cancers… C’est pourquoi la recherche de solutions est tout un enjeu de santé.

(Source : Statistique Canada)

D’Ozempic à Wegovy

Certains médicaments se font connaître pour leurs effets inattendus. C’est le cas du sémaglutide de marque Ozempic®, lancé pour traiter le diabète de type 2 chez les adultes.

Ce produit s’administre sous forme d’injections à l’aide d’un stylo autopiqueur. À l’usage, les doses régulières tendent à réduire l’appétit.

Cet effet coupe-faim a rapidement attiré l’attention sur Ozempic®, vu comme une solution potentielle pour maigrir. Des formulations de ces molécules ont alors été étudiées puis commercialisées par l’industrie pharmaceutique, spécifiquement pour la perte de poids. C’est ainsi que WegovyTM a été créé.

Tout comme son « cousin », WegovyTM s’administre par injections sous la peau. En 2021, il a obtenu le feu vert de Santé Canada pour traiter l’obésité, à l’inverse d’Ozempic®, approuvé seulement pour soigner le diabète de type 2.

Qu’en est-il des effets secondaires?

Comme pour tout médicament, il existe de possibles effets secondaires à Ozempic® et à WegovyTM, entre autres :

  • nausées et vomissements
  • diarrhée ou constipation
  • douleurs à l’estomac
  • hypoglycémie en cas d’interaction avec d’autres traitements contre le diabète

D’autres effets secondaires plus graves surviennent parfois. Par exemple, pour Ozempic®, voici certains de ceux qui ont été rapportés :

  • troubles rénaux
  • troubles de la vésicule biliaire
  • réactions allergiques

Autre effet non négligeable, selon une étude de 2022, la plupart des gens qui ont pris du sémaglutide sans être atteints de diabète auraient regagné une grande partie de leur poids l’année suivant l’arrêt du médicament. Un suivi par son équipe traitante est donc recommandé.

Et ça peut être efficace?

En cas de diabète de type 2, votre médecin pourrait prescrire Ozempic® comme traitement, sauf lors de contre-indication, par exemple pour les moins de 18 ans, les femmes enceintes ou celles qui allaitent.

Pour la perte de poids, une prescription pour un des médicaments approuvés pour l’obésité comme WegovyTM (et bien d’autres) est à envisager, surtout quand l’obésité devient un facteur de risque pour d’autres maladies.

Un tel traitement peut se révéler efficace si…

  • Des professionnels de la santé (médecins, pharmaciens) encadrent bien son usage.
  • Vous le combinez à une alimentation équilibrée et de l’exercice régulier.
  • Au besoin, vous faites appel à du soutien plus spécialisé (nutritionniste, psychologue, kinésiologue).

Pour prévenir les erreurs et les interactions indésirables, bien gérer votre médication est aussi essentiel.

Vers une approche équilibrée de la perte de poids

Avec les nouveaux médicaments pour perdre du poids, mieux vaut s’avancer avec précaution. Si vous envisagez un traitement du genre, discutez-en bien avec votre médecin pour évaluer les avantages et les risques.

Après tout, la santé n’est pas juste une question de chiffres sur une balance, mais surtout de bien-être global. C’est pourquoi un mode de vie sain pèse plus lourd pour être tout simplement mieux dans son corps.