sauter-au-contenu

La tension artérielle expliquée tout simplement

 

Votre tension artérielle est-elle élevée ou trop basse? Plusieurs facteurs peuvent la modifier tout au long de votre vie. Voici ce que vous devez savoir sur l’hypertension et l’hypotension.

La tension artérielle au Canada

Selon l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) menée de 2016 à 2019, 23 % des gens de 20 à 79 ans interrogés ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’hypertension. Cette prévalence augmente avec l’âge et le surpoids.1 personne sur 2, âgée de plus de 60 ans, est hypertendue!

Qu’est-ce que la tension artérielle?

La tension artérielle est la pression exercée par le sang contre les parois des artères. Elle fluctue au cours d’une même journée selon, entre autres, les émotions, la digestion, une activité physique ou une période de stress. Elle s’abaisse durant la nuit pour remonter au petit matin.

Votre tension artérielle est-elle optimale?

Pour le savoir, informez-vous auprès de votre médecin. Vous pouvez également passer à votre pharmacie ou encore la mesurer vous-même. La tension artérielle se mesure en millimètres de mercure (mmHg) à l’aide d’un tensiomètre. Cette pression est exprimée par 2 valeurs (la plus haute et à la plus basse). D’abord, la pression systolique (le chiffre le plus élevé en mm Hg) correspond à la pression du cœur quand il se contracte. Quant au chiffre le moins élevé (en mm Hg), il indique la pression diastolique, c’est-à-dire la tension lorsque le cœur se repose entre 2 battements. La moyenne des mesures de pression artérielle effectuées à domicile devrait être inférieure à 135/85 mm Hg. Pour une personne diabétique, on vise 130/80 mm Hg.

Comment pratiquer l’automesure à la maison?

L’automesure de la pression artérielle à domicile avec un tensiomètre automatique est très efficace comme mesure préventive. Hypertension Canada recommande plusieurs appareils de catégorie OR comprenant plusieurs types de brassards. Consultez leur site Web avant d’effectuer l’achat d’un appareil. C’est un cadeau pratique, pour vous ou pour vos proches. Pour l’automesure, suivez ces conseils :

  • mesurez la pression artérielle (PA) après 5 minutes en position assise
  • appuyez votre dos et gardez les pieds à plat sur le sol
  • ne croisez pas les jambes
  • utilisez un brassard de dimension adéquate (un brassard trop petit peut surévaluer la pression artérielle)

Consultez votre professionnel de la santé pour connaître la bonne grandeur de brassard ou pour toute autre question en lien avec l’utilisation du tensiomètre.

Une pression trop haute

Plusieurs personnes n’éprouvent aucun symptôme lorsque leur pression est trop élevée. L’hypertension est une maladie sournoise et redoutable appelée le tueur silencieux. Chez la majorité des patients, on en ignore la cause. Chez d’autres, la cause est une atteinte rénale ou vasculaire. Certains peuvent voir apparaître ces signes :

  • des maux de tête
  • un saignement de nez
  • des bourdonnements aux oreilles
  • des vertiges
  • des troubles de la vision

Quel est l’impact d’une pression trop haute?

L’hypertension artérielle non maîtrisée par un médicament antihypertenseur peut conduire à plusieurs complications liées au développement des maladies du cœur touchant les reins, les artères ou les yeux, comme :

  • un AVC (accident vasculaire cérébral)
  • une hémorragie cérébrale
  • un infarctus du myocarde ou de l’angine
  • une insuffisance cardiaque
  • une fibrillation auriculaire
  • une hypertrophie ventriculaire gauche
  • des douleurs aux jambes ou à la marche (claudication)
  • une insuffisance rénale terminale
  • certaines démences
  • la néphropathie diabétique (maladie des reins)
  • la dysfonction érectile
  • des saignements de la rétine
  • une mort prématurée

Quels facteurs augmentent la pression artérielle?

À long terme, plusieurs habitudes de vie malsaines peuvent contribuer à la détériorer. Le tabac, l’alcool, les aliments ultra-transformés comme les fritures, les aliments très concentrés en sucre, la malbouffe, la sédentarité, le stress ou l’oubli de prendre sa médication anti-hypertensive augmentent les facteurs de risque. La pression peut alors grimper de façon anormale pendant une longue période.

Comment diminuer les risques d’hypertension et ses complications?

 

En modifiant vos habitudes de vie, vous diminuerez davantage les risques de développer cette maladie. Voici des trucs concrets pour prendre soin de vous :

  • cessez de fumer
  • réduisez votre consommation de sel à moins de 2000 mg/jour
  • pratiquez au moins 30 minutes d’activité physique par jour ou faites de l’exercice régulièrement
  • limitez votre consommation d’alcool
  • visez un poids santé
  • apprenez à mieux gérer le stress

Une pression trop basse Quel est l’impact d’une tension artérielle trop basse (hypotension)?

Une faible pression sanguine en bas de 90/60 mmHg est plus considérée comme étant un symptôme qu’un problème de santé en soi. Plusieurs athlètes de haut niveau auront une tension artérielle basse. Lorsque la pression est trop basse pour bien oxygéner le cerveau, des symptômes de vertiges, d’évanouissements ou de syncopes surviendront. Ces inconvénients se produisent pour diverses raisons :

  • un changement de position rapide après la prise d’un repas copieux
  • un problème cardiaque
  • un problème neurologique
  • certaines arythmies
  • la déshydratation
  • la prise d’un médicament
  • la chaleur excessive d’un sauna
  • les changements hormonaux

L’important consiste à trouver la cause de la basse pression pour mieux la traiter.

Comment réduire les symptômes d’hypotension?

Ces mesures préventives vous aideront à éviter certains signes avant-coureurs :

  • levez-vous lentement
  • maintenez une bonne hydratation en buvant de l’eau en quantité suffisante (8 verres par jour et augmentez ce nombre par temps chaud)
  • limitez l’alcool ou le cannabis
  • laissez vos jambes décroisées

Quoi qu’il en soit, l’hypotension et l’hypertension ont un impact sur votre santé globale. L’hypertension se traite bien avec une combinaison de médicaments antihypertenseurs, qui sont très efficaces pour prévenir les complications. Mieux vaut choisir de saines habitudes de vie et vérifier régulièrement votre tension artérielle. 1 Canadien sur 6 ignore qu’il souffre d’hypertension. N’hésitez pas à consulter une ou un professionnel de la santé au besoin.