sauter-au-contenu

10 façons de donner des rétroactions constructives

 

On connaît tous quelqu’un qui a mal digéré les commentaires de son ou sa gestionnaire… Sa motivation est en chute libre. Dans votre équipe, vous pouvez (et devriez) faire mieux pour souligner les bons coups – et les occasions de s’améliorer.
 

De nos jours, les rétroactions dépassent leurs objectifs de renforcement positif et de comportements à modifier au travail. Elles vous permettent aussi de mousser l’engagement de votre équipe, de jouer le rôle de mentor et d’améliorer votre savoir-faire en gestion.  

Voici 10 trucs pour y arriver.

1. Au fur et à mesure

Si vous avez un commentaire à partager avec un ou une membre de votre personnel, formulez-le maintenant. Votre message visera mieux son objectif que si vous remettez cette discussion.

N’accumulez pas vos points à souligner seulement pour l’évaluation de rendement. 

2. De façon régulière

Soulignez les bons coups de votre équipe. Votre reconnaissance quotidienne aide à la mobilisation. 
À l’inverse, parlez fréquemment au groupe des points à améliorer. Il pourra ainsi réajuster le tir plus rapidement, ce qui contribue au rendement commun. 

3. Un bilan positif

Si vous souhaitez qu’une rétroaction soit constructive, vous devez doser vos commentaires négatifs. 
Pourquoi? Parce qu’une personne réagit 6 fois plus à une critique de son ou sa gestionnaire qu’à un compliment selon Harvard Business Review (en anglais seulement). Elle voit donc le verre à moitié vide, et non à moitié plein. 

Le ratio idéal est de 5 pour 1 : cinq commentaires positifs pour un négatif.

Misez par conséquent sur les bons coups de la personne, plutôt que sur les points à améliorer. Faites-lui valoir qu’elle représente un atout pour votre équipe. 

4. Un vocabulaire précis

Plus vos rétroactions seront ciblées et parsemées d’exemples concrets, plus vous marquerez des points. Vous avez donc intérêt à préparer vos interventions pour les rendre claires et concises. 

C’est encore plus vrai quand votre rétroaction s’avère négative. En précisant votre pensée et en vous basant sur des faits, vous évitez que la personne visée se sente accusée à tort. 

5. Le bon canal de communication

Une réalisation de groupe doit être soulignée en groupe et non en mode individuel. Vos rétroactions positives ont alors un effet boule de neige pour la motivation et le sentiment d’appartenance. 

À l’inverse, optez pour une conversation privée si vous devez livrer un message plus difficile à l’une des personnes de votre équipe. Les portes closes permettent d’éviter que cette dernière se sente humiliée devant ses collègues ou ses subordonnés.  
 

Une femme parle à ses collègues de travail

6. Équitable et réaliste

Réservez un traitement juste pour tous les membres de votre équipe lors de vos rétroactions. Les « chouchous » créent souvent, bien malgré eux, un climat d’injustice qui nuit à la motivation et au rendement du groupe. 

Conservez des attentes réalistes envers chaque ressource rencontrée. Si vous fixez des objectifs impossibles à atteindre, un sentiment d’impuissance peut germer au sein de votre équipe. 

7. Du calme

Parfois, mieux vaut respirer un grand coup et attendre qu’une émotion trop vive ne teinte plus vos propos. Une rétroaction doit s’effectuer la tête froide. 
 

8. De l’écoute

Une rétroaction constitue une occasion de mieux découvrir la personne à qui vous la présentez. 

Votre écoute est la clé pour améliorer un comportement ou une façon de faire! Essayez de comprendre les motivations, les décisions et les analyses de votre personnel pour trouver des solutions qui stimuleront la productivité. 

9. De l’ouverture

Instaurez un climat d’ouverture et de franchise lors de vos échanges.

Il est possible qu’au passage, certains membres de votre personnel vous fournissent à leur tour des rétroactions. Acceptez-les avec humilité. Tout le monde gagne à s’améliorer, y compris vous!
 

10. Un suivi

Ne laissez pas une rétroaction en suspens. Qu’elle soit positive ou négative, elle nécessite un suivi régulier de votre part. 

Cet exercice vous permettra de vérifier si la personne concernée est en mesure d’atteindre les nouveaux objectifs que vous lui avez fixés. 

Documentez le tout pour garder une trace écrite de vos échanges et de la progression de tout un chacun.

Des rétroactions qui font mouche 

Avez-vous un truc infaillible pour donner des rétroactions qui atteignent leurs objectifs? Si oui, ajoutez-le à cette liste pour un meilleur impact!