sauter-au-contenu

9 choses à prévoir avant de partir en voyage

 

Enfin! Vous allez renouer avec le voyage après une longue période d’hibernation.

Il y a tant de choses à faire avant le grand départ, particulièrement en raison des mesures imposées par la COVID.

Voici 9 conseils pour ne rien oublier et partir l’esprit tranquille.

1. Qu’est-ce qui est couvert par votre assurance voyage?

La venue de la COVID a bousculé l’industrie du voyage, y compris celle des assurances dans le domaine.

Plus que jamais, une assurance voyage s’avère essentielle pour vous protéger contre :

  • les frais médicaux d’urgence à l’étranger, y compris ceux liés à la COVID
  • l’annulation ou l’interruption d’un voyage
  • le rapatriement au pays

Les protections offertes aux adeptes d’aventures varient d’un assureur ou d’une compagnie de cartes de crédit à l’autre. C’est pourquoi vous devez vous informer pour connaître ce qui est couvert ou non.

Vous avez une assurance voyage chez Beneva? Utilisez notre outil interactif ou consultez notre foire aux questions pour vérifier vos protections en cas de COVID.

L’indispensable preuve d’assurance voyage

Saviez-vous que certains pays exigent une preuve d’assurance voyage comme condition d’entrée? C’est le cas de la Thaïlande et de Cuba.

À votre arrivée à destination, vous pourriez être dans l’obligation de vous procurer une assurance pour des soins médicaux d’urgence auprès d’une compagnie privée. Les autorités pourraient aussi vous refuser l’entrée au pays.

Avant votre départ, informez-vous à ce sujet auprès de votre agence de voyages ou encore sur les sites de tout pays visité.

Qu’elle soit exigée ou non pour votre destination, la preuve d’assurance voyage ou votre carte d’assurance doit se glisser dans vos bagages. Elle deviendra très utile si vous avez besoin d’aide à l’étranger. En effet, le numéro de téléphone du service d’assistance y est toujours indiqué.

Et votre état de santé?

Avant votre départ, vous devez prévenir votre assureur de tous les changements à propos de votre santé, par exemple :

  • symptômes (apparition, aggravation, fréquence)
  • maladie (en attente de résultats à un test médical ou d’un diagnostic officiel)
  • médicament (ajout, arrêt, modification du dosage)
  • opération et traitements prévus
  • modifications de l’état de santé

Même si vous avez l’impression d’être en forme olympique, sachez que votre état de santé doit être stable pendant un certain temps avant votre départ. Vérifiez auprès de votre assureur quelles sont ses politiques en la matière.

2. Quand la vaccination facilite les voyages

Au Canada, la vaccination contre la COVID est actuellement obligatoire pour monter à bord d’un avion, d’un bateau ou d’un train, peu importe la destination.

Les transporteurs vont d’ailleurs exiger les conditions suivantes avant de vous accepter :

  • Vous devez avoir reçu toutes les doses recommandées d’un vaccin contre la COVID reconnu.
  • Vous devez avoir reçu la dernière dose de votre vaccin 14 jours et plus avant votre départ.
  • Vous devez porter un masque pendant toute la durée du voyage (sauf pendant les repas, si vous buvez ou si vous devez prendre un médicament par voie orale).
  • Vous ne devez pas ressentir de symptômes de la COVID.
  • Vous devez présenter votre passeport vaccinal. Sans celui-ci, l’accès vous sera interdit.

Vérifiez aussi les exigences du ou des pays visités concernant la vaccination. Certains d’entre eux pourraient demander une dose de vaccin plus récente avant un séjour chez eux.

La preuve vaccinale au bout des doigts

Avant votre départ, vérifiez si l’application mobile de votre téléphone cellulaire contient les dernières informations au sujet de votre vaccination :

  • votre nom complet
  • le nom du gouvernement ou de l’organisation qui a administré le vaccin et produit la preuve de vaccination
  • le nom de la marque du vaccin ou son fabricant
  • la date où les doses du vaccin ont été reçues

Apportez aussi votre preuve vaccinale en format papier. Elle sera fort utile si jamais vous n’êtes pas en mesure de présenter celle qui s’affiche dans votre appareil mobile.

Une fois à destination, cette preuve vaccinale risque d’être exigée par les autorités lors de vos déplacements, de vos visites des attractions touristiques ou des endroits publics comme les restaurants et les bars.

Si vous voyagez à l’extérieur du Canada

N’oubliez pas d’obtenir la preuve canadienne que vous pourrez ajouter à votre passeport vaccinal provincial. Voici à quoi elle ressemble :

Vous devrez peut-être faire traduire votre passeport vaccinal si les autorités locales l’exigent. Vérifiez si c’est le cas avant de quitter le Canada.

Et si vous n’avez pas reçu les vaccins contre la COVID

Vous aurez le droit de monter à bord d’un avion ou d’un train si vous répondez aux 2 conditions suivantes :

Les autorités canadiennes se montrent très strictes en matière de fraude. Des amendes et des sanctions sont prévues si la preuve de vaccination ou des résultats à un test de dépistage sont falsifiés.

Chose certaine, voyager à l’étranger sans vaccin est une mission compliquée, voire impossible.

3. Un test de dépistage, obligatoire ou pas?

Avant de monter à bord d’un avion ou d’un train, vous n’avez plus à passer un test de dépistage de la COVID au Canada si vous avez reçu toutes les doses recommandées du vaccin. Toutefois, certains pays exigent un résultat négatif comme condition d’entrée.

Le test de dépistage est obligatoire avant de monter à bord d’un navire. Pour vérifier les exigences, consultez le site du croisiériste avec qui vous faites affaire.

Une semaine avant de prendre l’avion, informez-vous si vous devez passer un test ou non, car certains pays l’exigent (p. ex. les États-Unis). Si tel est le cas, prenez un rendez-vous (à vos frais) et présentez un résultat négatif lors de l’embarquement.

4. En apprendre plus sur le pays visité

Quelles sont les mesures sanitaires en vigueur dans le pays que vous vous apprêtez à visiter? Est-ce qu’on y impose un couvre-feu ou encore une quarantaine? Qu’en est-il du port du masque : est-il obligatoire? Certains établissements sont-ils fermés en raison des restrictions?

Voilà autant de questions auxquelles vous trouverez réponse sur le site Voyage et tourisme du gouvernement du Canada. Il contient une mine d’informations pour les globe-trotteurs, par exemple :

  • les conditions de sécurité locale et les endroits à éviter
  • les exigences d’entrée et de sortie
  • les lois et les coutumes
  • les risques naturels et le climat, etc.

Consultez-le avant d’acheter votre voyage, question de prendre des décisions éclairées, mais aussi avant de partir pour vérifier si les conditions ont changé.

5. Une nouvelle venue : l’application ArriveCAN

Avant votre départ, téléchargez l’application ArriveCAN.

Logo App Store : https://apps.apple.com/fr/app/arrivecan/id1505394667

Logo Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=ca.gc.cbsa.coronavirus&hl=fr

Vous en aurez besoin pour entrer des informations obligatoires à votre retour au Canada.

Cette application du gouvernement fédéral facilite votre passage aux douanes et limite les contacts avec les autres personnes. Elle vise à diminuer le risque de contracter la COVID à l’aéroport.

6. Que faire avec vos médicaments?

Voyager avec des médicaments, qu’ils soient sous ordonnance ou en vente libre, paraît plus simple que la réalité.

En effet, certains médicaments autorisés au Canada sont considérés comme illégaux ailleurs. Comment faire pour le savoir? Communiquez avec les consulats ou les bureaux à l’étranger pour vérifier si vous pouvez apporter les vôtres en voyage.

Avant votre départ, renouvelez ceux qui sont sous ordonnance pour en avoir en quantité suffisante (et même un peu plus si votre séjour se prolonge) lors de votre voyage. Sachez qu’il n’y a pas de contraintes pour apporter vos médicaments et appareils médicaux dans l’avion.

Maintenant, voici les consignes quand vient le temps de préparer vos bagages :

  • Laissez vos médicaments dans le contenant d’origine avec l’étiquette de prescription.
  • Rangez-les dans un sac à part de votre bagage à main. Il sera plus facile de les présenter lors de votre passage aux douanes.
  • Apportez une copie de votre prescription. Le nom officiel de tout médicament et ceux des génériques doivent être indiqués. Ce document vous dépannera si vous perdez vos médicaments ou qu’ils sont volés, et que vous devez vous les procurer à l’étranger.

7. Un avis de voyage pour vos cartes de crédit

Certaines compagnies de cartes de crédit recommandent de les aviser de votre voyage, en précisant les dates et la destination.

Ce simple geste évite que vos cartes de crédit soient bloquées à l’étranger, parce que l’émetteur des cartes soupçonne un cas de fraude.

Vérifiez auprès de votre compagnie. Peut-être que dans son cas, l’avis de voyage n’est plus nécessaire. En effet, chez quelques-unes d’entre elles, leurs systèmes surveillent de façon constante les transactions, même à l’étranger. Vous pouvez donc dormir sur vos 2 oreilles.

8. Sans oublier la trousse de produits de santé pour le voyage

Peu importe le pays où vous poserez vos bagages, vous devez apporter une trousse de produits de santé.

Elle doit contenir l’essentiel pour traiter des blessures mineures et des maladies bénignes – et aussi les prévenir – lors de votre voyage.

Placez-y également une quantité suffisante de masques. Plusieurs types de couvre-visages existent, mais le gouvernement recommande les masques d’intervention de qualité médicale pour une meilleure protection. Lors de votre achat, vérifiez si les normes ASTM F2100 ou EN 14683 type IIR sont mentionnées sur leur emballage.

9. Avant de faire vos bagages

Certains articles, comme les matières dangereuses ou tout simplement les liquides et les aérosols, sont interdits.

Avant de les glisser dans vos bagages, informez-vous.

Vous y êtes presque!

Maintenant que vous avez pensé à tous les préparatifs, il ne vous reste plus qu’à boucler vos valises pour le grand départ.

Savourez chaque instant de votre voyage!