sauter-au-contenu
  • Communiqué

Beneva dévoile les résultats préliminaires d’une étude portant sur les pratiques de santé et mieux-être dans les organisations

9 décembre 2021

Québec, le 9 décembre 2021 – La santé et le mieux-être des personnes figurent parmi les priorités de Beneva, née du regroupement de La Capitale et de SSQ Assurance. L’organisation agit pour créer des changements significatifs et doter les gens d'outils pour prévenir et gérer la santé globale. Beneva développe des programmes innovants pour comprendre comment elle peut apporter aux gens de partout au pays une plus grande tranquillité d'esprit.

C’est pour cela que Beneva s’est associée avec Le Pôle santé HEC Montréal dans le cadre d’une entente intervenue avec SSQ Assurance. Cette association visait à réaliser une étude permettant de mesurer le lien entre la santé des personnes et les pratiques de gestion en santé et mieux-être au travail dans les organisations.

Les premiers résultats ont été dévoilés et les principaux constats sont révélateurs. La santé mentale des employés doit être au cœur des priorités organisationnelles.

« Nous voulons fournir des outils pour aider nos promoteurs de régimes à garder leurs employés au travail en bonne santé physique et mentale », explique Éric Trudel, vice-président exécutif – Assurance collective chez Beneva. « C’est pourquoi nous avons élaboré une approche axée sur le continuum de la santé pour soutenir nos assurés de bout en bout, et ce, dans tout le parcours de leur vie active au travail », conclut-il.

Premières conclusions probantes

La présence d’une culture de santé et mieux-être

Le développement d’une culture de santé et mieux-être forte dans une organisation est un ingrédient important pour créer un contexte favorable à une bonne santé psychologique. On remarque aussi l’importance de focaliser sur des pratiques visant la santé physique et la conciliation travail-vie personnelle. Celles-ci ont un effet considérable sur la motivation et la mobilisation des employés et leur santé psychologique.

Le soutien du superviseur immédiat en matière de santé

Un autre constat est qu’il ne faut pas sous-estimer l'importance du rôle du superviseur direct sur la santé et le mieux-être des employés. Un superviseur soucieux de la santé de ses employés accorde une grande valeur à cette dernière et tient compte des objectifs en matière de santé et de mieux-être de ses employés. Les gestionnaires doivent être sensibilisés aux effets bénéfiques qu’ont les pratiques de santé et mieux-être au travail sur l'épuisement et l'absentéisme de leurs employés. Les résultats préliminaires montrent que le support du superviseur diminuerait l’épuisement et l’absentéisme. De plus, un soutien élevé du superviseur en matière de santé favoriserait davantage la participation des employés aux programmes de santé et mieux-être au travail.

Les récompenses ne semblent pas avoir d’incidence

On remarque que la mise en place de récompenses, comme des montres d’entraînement par exemple, qui sont offertes par une organisation dans le cadre d’un programme de santé et mieux-être ne semblent pas avoir d’incidence sur la participation des employés au programme et sur les perceptions de la présence d’une culture santé dans leur organisation.

Un projet de recherche aux objectifs bienveillants

En s’associant avec Le Pôle santé HEC Montréal, SSQ Assurance souhaitait mettre en lumière l’impact des initiatives en santé et mieux-être sur les prestations de soins de santé. L’entreprise visait ainsi à identifier les stratégies de gestion les plus prometteuses en la matière de façon à réduire les coûts financiers, humains et sociaux, accroître la qualité de vie au travail et, par le fait même, la performance et la productivité au travail.

Le projet a été chapeauté par Denis Chênevert et Marie-Ève Beauchamp Legault du Pôle santé HEC Montréal. M. Chênevert est directeur du Pôle, chercheur et professeur titulaire au HEC. Mme Beauchamp Legault est chargée de cours, candidate au doctorat, et elle travaille plus particulièrement sur le comportement organisationnel et la gestion des ressources humaines.

« Les entreprises qui suivront les recommandations issues des travaux de recherche pourront profiter de retombées importantes sur la santé et le bien-être de leurs employés », explique Marie-Ève Beauchamp Legault, M. Sc, CRHA, dont ce projet de recherche fait partie de sa thèse.

Une étude collaborative pour des résultats concrets

Différentes organisations ont participé à cette étude.

  • 59 organisations ont rempli le questionnaire organisationnel sur les pratiques de santé et mieux-être au travail (SMET)
  • 32 d’entre elles ont également fait circuler un questionnaire s’adressant à leurs employés
  • 2 828 employés ont répondu au questionnaire
  • La collecte de données s’est déroulée entre les mois de novembre 2019 et juillet 2021. Plusieurs questions ont été révisées afin de tenir compte du contexte pandémique.

Des articles scientifiques seront écrits à partir des données récoltées. Quant au rapport remis aux entreprises participantes, il donnera lieu à plusieurs séminaires au printemps 2022.

Pour les organisations qui souhaiteraient participer au projet de recherche, la collecte de données se poursuit (formulaire).

À propos de Beneva

Née du regroupement de La Capitale et de SSQ Assurance, Beneva est la plus grande mutuelle d’assurance au Canada avec plus de 3,5 millions de membres et de clients. Elle compte sur plus de 5 000 employés dévoués : des gens qui protègent des gens. Son approche humaine s’ancre dans les valeurs mutualistes partagées par ses employés. Avec un actif de 25 milliards de dollars, Beneva se révèle un acteur clé parmi les grands de l’industrie de l’assurance et des services financiers au Canada. Son siège social est à Québec.

Les titulaires de contrats des assureurs du Groupe Beneva inc. sont membres de SSQ Mutuelle et de La Capitale mutuelle de l’administration publique.