sauter-au-contenu

Comprendre l’assurance VR en 7 questions

 

Vous avez investi ou songez à investir dans l’achat d’une roulotte ou d’un motorisé pour profiter des joies du camping en tout confort? Une assurance véhicule récréatif (VR) adaptée à vos besoins vous aidera à protéger votre investissement et votre tranquillité d’esprit pendant vos voyages et vos journées en nature. On vous explique ce qu’il faut savoir sur l’assurance VR!

1. Les protections d’assurance VR offertes varient-elles selon le type de véhicule?

Oui. Les protections d’assurance VR varient selon le type de véhicule et l’utilisation que vous en faites. Des protections spécifiques existent pour trois grandes catégories de véhicules récréatifs : les motorisés, les roulottes en mouvement et les roulottes stationnaires.

  • L’assurance motorisé, aussi appelée assurance autocaravane, est conçue pour les habitations motorisées circulant sur la voie publique.
  • L’assurance roulotte en mouvement, aussi appelée assurance caravane, permet de couvrir tout type de roulotte camping habitable circulant sur la voie publique, incluant les tentes roulottes, les caravanes à sellette et les caravanes portées.

Puisqu’elles tiennent compte des risques d’accidents de la route, la majorité des protections offertes par l’assurance motorisé et par l’assurance roulotte en mouvement s’apparentent à l’assurance auto. Diverses protections peuvent être ajoutées, entre autres, pour les biens meubles.

L’assurance pour roulotte stationnaire est quant à elle adaptée aux besoins des propriétaires de roulottes qui demeurent toute l’année au même endroit, principalement sur un terrain de camping. Puisqu’elle est destinée à protéger les roulottes à usage « résidentiel », les protections offertes se rapprochent plus de celles de l’assurance habitation.

2. Est-ce que certaines protections d’assurance VR sont obligatoires?

Oui, mais seulement pour les véhicules circulant sur la voie publique, soit les motorisés et les roulottes en mouvement.

En effet, pour pouvoir circuler sur les routes avec votre véhicule récréatif, même si c’est seulement pour l’installer sur un terrain de camping au début de l’été et pour le remiser à la fin de la saison, la Loi sur l’assurance automobile du Québec exige qu’il soit minimalement couvert par une assurance responsabilité civile. Cette assurance vous protège si vous êtes considéré comme responsable de dommages subis par une autre personne. Cela inclut :

  • tout dommage matériel causé par votre VR (par exemple, si vous brisez le vélo du voisin en reculant votre VR sur votre terrain);
  • toute blessure occasionnée par votre VR et n’étant pas couverte par le Régime public d’assurance automobile du Québec (par exemple, les blessures causées à d’autres personnes lors d’un accident de la route survenant dans une autre province que le Québec).

Si votre roulotte reste stationnée au même endroit toute l’année et ne circule jamais sur la voie publique, la Loi de l’assurance automobile ne s’y applique pas et rien ne vous oblige à l’assurer.

3. Quel montant d’assurance responsabilité civile devrais-je choisir pour mon motorisé ou ma roulotte en mouvement?

Un montant de protection d’un million de dollars est recommandé afin de protéger adéquatement votre responsabilité en cas d’accident sur les routes du Québec.

4. Devrais-je ajouter certaines protections spécifiques à mon assurance si je vais souvent à l’extérieur du Québec avec mon VR?

Oui. Si vous prévoyez vous rendre ailleurs au Canada ou aux États-Unis pour un ou plusieurs voyages de camping, munir votre VR d’un niveau adéquat de protection pourrait vous éviter bien des ennuis en cas d’accident!

  • Augmentez le montant de la protection responsabilité civile à 2 millions de dollars.  Si vous êtes tenu responsable des blessures d’une autre personne lors d’un accident survenant à l’extérieur du Québec, cette personne pourrait vous poursuivre et réclamer un important montant de dédommagement.
  • Si elle n’y est pas déjà incluse, ajoutez la protection Frais de déplacement (F.A.Q. no 20) à votre assurance. Cette protection sera d’une aide précieuse si votre véhicule doit être réparé à la suite d’un accident et que vous ne pouvez pas l’utiliser pendant plusieurs jours. Elle pourra alors couvrir certains des frais supplémentaires que vous aurez à débourser pour vous nourrir, vous loger, vous déplacer ou récupérer votre véhicule et les biens qu’il contient.
  • Vérifiez si une assistance routière valide aux États-Unis est incluse dans votre assurance roulotte ou motorisé. Certains assureurs incluent gratuitement cet avantage dans l’assurance VR de base. Si ce n’est pas le cas, il est conseillé de vous munir de ce type d’assistance auprès du fournisseur de votre choix.

Est-ce que la teneur des produits d’assurance VR offerts sur le marché est similaire d’un assureur à l’autre?

Non. La teneur des produits offerts varie beaucoup, d’où l’importance de magasiner!

Par exemple, pour les VR en circulation, certains assureurs incluent gratuitement des protections complémentaires avec l’assurance responsabilité civile obligatoire, alors que d’autres assureurs ne les offrent qu’en option. Informez-vous bien à ce sujet lorsque vous magasinez vos assurances!

Quelques exemples de protections pouvant être gratuites :

  • Protection Frais de déplacement (F.A.Q. no 20)
  • Protection tous risques pour les biens meubles
  • Rapatriement de roulotte en cas de vol ou de perte totale du véhicule tractant
  • Assistance routière

De plus, certains assureurs accepteront sans problème d’assurer seulement votre VR. D’autres exigeront que vous assuriez aussi votre auto ou votre résidence avec eux.

6. Quelles sont les principales protections optionnelles offertes pour les motorisés et roulottes en circulation?

Afin de mieux protéger votre investissement dans votre VR, vous pouvez choisir d’ajouter des protections facultatives contre les dommages matériels qu’il pourrait subir. Différents niveaux de protection sont généralement offerts.

Si vous désirez protéger votre VR contre certains dommages seulement, en excluant ceux découlant d’une collision ou d’un capotage, vous pouvez choisir entre :

  • la protection « risques autres qu’une collision ou un renversement » (B3), qui permet notamment de couvrir les dommages causés par le feu, le vol, le vandalisme, la grêle ou les tempêtes de vent, ainsi que les bris de vitre
  • la protection « risques spécifiques » (B4), qui procure une couverture un peu plus restreinte que la précédente, et couvre principalement les dommages causés par le feu, le vol, la grêle ou les tempêtes de vent. Elle exclut donc les bris de vitre et les dommages dus au vandalisme, en plus de ceux dus à une collision ou à un capotage.

Pour une protection plus complète, vous pouvez jumeler la protection « collision et renversement » (B2) avec l’une des deux protections précédentes. Vous serez ainsi couvert si votre VR est endommagé dans le cadre d’un accident (collision ou capotage) ou d’un délit de fuite, en plus de l’être pour les autres risques mentionnés au point précédent.

7. Quelles sont les principales protections d’assurance pour roulotte stationnaire?

L’assurance pour roulotte stationnaire couvre généralement :

  • votre responsabilité civile sur l’emplacement de la roulotte;
  • votre roulotte pour certains dommages, par exemple, ceux causés par le feu, le vent (incluant les tornades), la foudre et certains types de dégâts d’eau;
  • les biens meubles qui sont dans votre roulotte ou sur son emplacement;
  • vos aménagements extérieurs, qu’ils soient permanents ou temporaires (par exemple, un patio, un cabanon ou un abri d’auto temporaire).

Elle devrait procurer une couverture qui dure toute l’année, même quand le terrain de camping est fermé.

 

Vous avez d’autres questions ou besoin de conseils en matière d’assurance véhicule récréatif? Communiquez avec votre assureur : c’est son rôle de vous aider à comprendre le fonctionnement de votre assurance et de vous guider vers les protections les mieux adaptées à vos besoins.