Comment gérer votre stress financier

L’argent ne fait pas le bonheur? Un peu quand même quand on connaît les effets secondaires du stress financier.

Voici, entre autres, de bonnes pistes pour transformer le stress financier en bien-être financier et mettre un peu d’ordre dans vos dépenses.

Le stress financier, c’est quoi?

Le stress financier, c’est bien plus que le solde impayé de votre carte de crédit. Il se traduit par les situations suivantes :

  • la difficulté à respecter son budget
  • l’accumulation de dettes
  • l’impression de vivre de paye en paye, sans marge de manœuvre
  • l’impossibilité d’épargner, que ce soit pour des projets à court terme ou la retraite
  • l’incapacité de faire face aux dépenses imprévues
  • une baisse de revenus en raison d’une invalidité

Les impacts du stress financier

Toutes les sphères de votre vie peuvent être perturbées par vos finances :

  • couple et vie familiale
  • relations amicales et professionnelles
  • travail, y compris votre productivité
  • sommeil
  • état de santé
  • appétit

Le stress financier, c’est chiffré!

Selon l’Association canadienne de la paie (ACP), les soucis pécuniaires représentent une source de stress non négligeable :

  • 48% de la population affirme souffrir d’insomnie en raison de problèmes d’argent.
  • 44% des gens admettent qu’ils auraient du mal à boucler leur budget si leur paye était déposée en retard.

Pas de risque à prendre : évitez de laisser votre stress financier empiéter sur votre santé physique ou psychologique. Si vous sentez qu'il nuit à votre quotidien, consultez des professionnels de la santé et passez aux actes pour améliorer l’état de vos finances. Chaque geste compte!

Et au boulot, ça va?

Vos préoccupations financières vous suivent même au bureau. Manque de concentration, distractions, absentéisme et même augmentation du risque d’accident au travail… voilà d’autres effets du stress financier sur votre vie professionnelle.

Un sondage réalisé par l’ACP dévoile que les employés au pays consacrent environ 40 minutes par jour à penser à leurs finances au travail.

Ces moments consacrés à vérifier le solde de leur carte de crédit ou discuter avec le personnel de leur banque représentent une baisse de productivité quotidienne de 8%.

On dit souvent que le temps, c’est de l’argent. Pour une entreprise de 200 employés, on évalue que le stress financier représente un peu plus de 200 000$ en perte de productivité.

Faites votre budget

Il s’agit de l’étape la plus importante de votre démarche. Elle vous permet de comparer vos entrées et vos sorties d'argent.

Prenez tout le temps nécessaire pour dresser l’inventaire de vos dépenses afin de ne rien oublier.

Distinguez les bonnes… des moins bonnes dépenses

Inutile de sacrifier toutes vos dépenses! Certaines d’entre elles représentent des investissements payants à long terme, par exemple :

  • l’achat d’une propriété
  • l’épargne
  • le démarrage de votre entreprise
  • les études

Coupez plutôt dans le superflu pour éviter les pièges de la surconsommation. L’accessibilité du crédit et vos habitudes de consommation peuvent contribuer à votre niveau d’endettement. Faites preuve de discipline et résistez à la tentation.

Apportez des changements

Avec les chiffres de votre budget en main, vous êtes en mesure d’évaluer là où il faut couper pour alléger vos frais.

C’est plus simple d’ajuster vos dépenses que d’augmenter vos revenus. Saisissez le taureau par les cornes et revoyez à la baisse tous les postes budgétaires.

Pour cela, aiguisez vos talents de négociation pour obtenir le meilleur prix, entre autres pour votre forfait cellulaire et votre prochaine voiture.

Le plus facile? Couper dans les «petites» dépenses qui finissent par s’accumuler comme les dîners aux restos et les cappuccinos quotidiens.

Demandez de l’aide à des professionnels

Si vous avez toujours du mal à atteindre vos objectifs après avoir modifié vos dépenses, confiez votre patrimoine à des professionnels en la matière : des conseillers en sécurité financière.

Avant de vous aider à mettre en place un plan d’action personnalisé, ils vont examiner l’ensemble de vos finances :

En plus de brosser le portrait de votre bilan financier, ils vous proposeront des mesures à adopter en fonction de vos besoins et de votre réalité.

Pour mettre de l’ordre dans votre budget… gratuitement

Vous éprouvez toujours de la difficulté à joindre les 2 bouts? Il existe des organismes provinciaux, comme les associations coopératives d’économie familiale (ACEF), qui peuvent vous aider à jongler avec votre budget et à le respecter.

Leurs services sont offerts gratuitement.

Avant de déclarer faillite

Vous avez besoin d’aide pour élaborer une stratégie pour rembourser vos nombreux prêts? C’est là où un syndic d’insolvabilité peut vous accompagner.

Ces professionnels établissent le bilan de votre situation financière. Ils trouvent des solutions pour venir à bout de votre endettement, comme la négociation avec vos créanciers.

Attention : votre démarche auprès d’un syndic d’insolvabilité ne signifie pas forcément que vous devez déclarer faillite ou envisager une proposition du consommateur. Mais plus vous agissez tôt, plus vous risquez de les éviter.

Bon, maintenant, plus question de laisser les soucis d’argent vous conduire à un stress nocif pour vous et votre quotidien. En route vers le bien-être financier!