6 façons d’utiliser votre retour d’impôt

Deux personnes consultent un ordinateur portable

Bonne nouvelle! D’après votre déclaration fiscale de cette année, vous allez recevoir un bon retour d’impôt. Vous commencez même à rêver : nouveau vélo électrique, retraite de yoga dans le Sud, déco de votre salon… Vous ne manquez pas d’idées. Et si vous optiez plutôt pour une utilisation efficace de ce remboursement d’impôt?

Ce serait un bon début pour prendre de meilleures habitudes financières. Et par le fait même, mieux gérer votre argent. Allez, on vous aide. Vous allez voir que nous non plus, on ne manque pas d’idées!

1. Remboursez vos dettes

Vous avez utilisé la quasi totalité de votre marge de crédit? Pensez à régler, tout ou en partie, le solde de votre carte de crédit. En utilisant votre retour d’impôt pour payer vos dettes, vous pourrez :

  • réduire les montants mensuels que vous versez en intérêts à des taux souvent assez élevés
  • éliminer vos dettes plus rapidement
  • consacrer votre prochaine rentrée d’argent à la réalisation d’un nouveau projet

Une façon concrète d’alléger le poids financier de vos fins de mois. Et par le fait même, de réduire votre stress budgétaire.

2. Payez votre prêt hypothécaire

Le savez-vous? La banque vous autorise à rembourser par année une somme supplémentaire qui peut s’élever jusqu’à 15 % du montant initial du prêt. Initiative que vous pourriez prendre avec votre retour d’impôt. De l’argent bien investi qui vous permet de :

  • accélérer le remboursement de votre emprunt bancaire
  • rembourser plus vite votre capital hypothécaire

Pensez-y! En cotisant à vos REER, vous pouvez vous servir de votre retour d’impôt pour rembourser votre prêt.

3. Versez la cotisation maximale à votre REER

Réinvestissez votre retour d’impôt dans votre régime d’épargne-retraite. Profitez également de vos droits de cotisation inutilisés pour bonifier votre investissement. Vous pourrez :

  • diminuer votre revenu imposable
  • payer moins d’impôt
  • voir vos placements croître à l’abri de l’impôt
  • augmenter votre allocation canadienne pour enfants, par exemple

Prévoir l’avenir dès maintenant, c’est gagnant. Et si vous voulez avoir une longueur d’avance sur vos objectifs d’épargne, investissez tôt dans l’année.

4. Constituez un fonds d’urgence

Le fonds d’urgence personnel est un petit coussin financier (ou de sécurité) pour vous préparer à l’imprévisible. Comme son nom l’indique, il sert en cas de besoin urgent. Et comme personne n’est à l’abri d’un pépin, mieux vaut faire preuve de prévoyance. L’objectif d’avoir un peu d’argent de côté, c’est de pouvoir :

  • faire face à une dépense inattendue l’esprit tranquille
  • verser la somme d’argent nécessaire sans avoir à l’emprunter ni à payer d’intérêt dessus

Un toit à refaire, une voiture accidentée à réparer, un système de chauffage à remplacer… C’est pour ce genre d’imprévus que le fonds d’urgence peut vous prêter main forte. Il n’est jamais trop tard pour commencer à alimenter cette réserve d’argent. Ouvrez un compte et verser-y chaque mois un certain montant. À long terme, les économies accumulées pourraient vous surprendre. Parce que l’assiduité, ça rapporte.

5. Économisez avec un CELI

Vous avez envie de rénover votre cuisine, de partir à l’aventure au bout du monde ou d’acheter une moto marine? Ça va prendre des sous pour réaliser votre projet!

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est un choix intéressant. En effet, vous pourrez :

  • retirer des sommes non imposable, peu importe la raison de votre retrait
  • disposer de vos liquidités en tout temps, selon vos besoins

Plus tôt vous commencez à mettre de l’argent de côté, plus vite vous passerez du rêve à la réalité. Mise en garde : retenez-vous de faire des transactions fréquentes, sinon à quoi bon!

6. Ouvrez un REEE

Quand il sera grand, Elliot sera un astronaute alors que Flavie voudrait plutôt être vétérinaire. Et même si Paul a encore du temps pour décider d’un métier, vous pouvez contribuer au financement de leurs études post-secondaires.

À savoir : plus tôt vous ouvrez un régime enregistré d’épargne-études (REEE), plus c’est rentable. Vous allez :

  • voir votre compte bonifié chaque année par des subventions gouvernementales d'un taux minimal de 30 %
  • voir les sommes d’argent s’accumuler et fructifier à l’abri de l’impôt

Vous avez des enfants, des petits-enfants, des neveux et nièces? Peu importe votre lien de parenté avec ces jeunes, vous pouvez investir dans leur avenir. Saisissez l’opportunité de votre retour d’impôt pour commencer.

L’idée de dépenser votre remboursement d’impôt dans une folie vous démange encore? Relisez cet article et vous verrez que vous avez plutôt intérêt à l’investir à bon escient. Vous vous féliciterez d’avoir opté pour une des 6 façons efficaces d’utiliser ce retour d’impôt. Grâce à votre placement, vous pourrez éviter un stress financier, voir venir une dépense imprévue et même épargner pour concrétiser un de vos rêves. Alors, on vous a convaincu.e?