Voyager avec de l’équipement médical l’esprit tranquille

Une femme en chaise roulante sur la plage

Béquilles, défibrillateur, seringues, fauteuil roulant, bouteille d’oxygène, piles… Avec quel type d’équipement médical pouvez-vous prendre l’avion?

Réponse ici pour passer les douanes en toute quiétude. Et profiter pleinement de votre séjour à l’étranger.

Qu’est-ce qui est considéré comme de l’équipement médical?

Que veut-on dire exactement quand on parle d’équipement médical?

Pour le savoir, consultez la liste (Cet hyperlien s'ouvrira dans un nouvel onglet) des objets qui doivent être vérifiés au portique de détection de métal.

Tant qu’à faire, renseignez-vous sur les médicaments sur ordonnance ou sans. Faites également attention d’éviter le transport de matières dangereuses (Cet hyperlien s'ouvrira dans un nouvel onglet).

Bref, que ce soit dans votre bagage de cabine ou en soute, vous saurez précisément ce que vous avez le droit d’emporter (Cet hyperlien s'ouvrira dans un nouvel onglet) avec vous.

Avant de partir

Planifiez votre départ. D’abord, rassemblez les documents nécessaires : prescription, certificat médical, explications de vos soins, etc. Ils peuvent vous être fournis par votre médecin ou vos professionnels de la santé.

Ensuite, discutez avec votre compagnie aérienne, car chacune a ses règles. Assurez-vous d’avoir son autorisation pour transporter votre équipement médical. Et prenez les dispositions préalables à votre départ.

Ainsi, votre passage au point de contrôle de sécurité se déroulera en toute tranquillité. Bon à savoir dans votre cas : la limite de 2 bagages dans la cabine ne s’applique pas à l’équipement médical. Ouf!

Un médecin écrit sur une tablette de papier

Pour un passage éclair aux douanes

L’important est de garder à portée de main tous vos documents. Vous pourrez ainsi justifier rapidement le transport de votre équipement médical.

Vous avez une prothèse ou un membre artificiel? Vous profitez d’une aide à la mobilité susceptible d’être affectée par les champs magnétiques du matériel de détection? Informez-en les agents de la sécurité dès votre arrivée aux douanes.

Après avoir évalué votre équipement médical, les agents exigent un contrôle supplémentaire? Acceptez-le, mais demandez que ça se déroule en privé.

Seringues

Si vous avez besoin de seringues lors de votre voyage, apportez-en suffisamment. La prévoyance est le meilleur moyen d’éviter d’être à court et de devoir en acheter à l’étranger.

Mise en garde : rangez-les dans votre bagage enregistré. Il est interdit de passer les douanes avec, sauf si vous en avez besoin pendant le vol. Dans ce cas, prévoyez le médicament à vous injecter, étiqueté par votre pharmacie et à votre nom.

Qu’en est-il des règlements des transporteurs en matière de contrôle de sécurité? Vous le savez sans doute par expérience, ils changent souvent sans préavis. Et comme ils varient aussi d’un pays à l’autre, attendez-vous à fournir des justificatifs et des explications claires.

Consultez le site de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (Cet hyperlien s'ouvrira dans un nouvel onglet) pour être au fait des autorisations douanières. Et évitez la dernière minute. Donnez-vous suffisamment de temps pour rassembler les documents requis.

Stomie

Où ranger les sacs et les collerettes pour les personnes qui ont une stomie? Dans les bagages de cabine, puisqu’elles sont soumises à un contrôle. Conseil : coupez les collerettes avant votre vol si jamais vous en avez besoin dans l’avion.

Placez vos tubes de pâte, aérosols et gels (sans dépasser 100 ml) dans un sac en plastique de 1 litre.

Pendant le vol

La plupart des appareils médicaux approuvés pour le transport sont acceptés par les compagnies aériennes.

En revanche, vous ne pourrez pas utiliser certains appareils durant les phases dites critiques. En effet, lors du décollage ou à l’atterrissage, ils pourraient interférer avec les systèmes de communication et de navigation.

Généralement, vous les rangez pendant le vol, à moins d’avoir besoin d’un traitement indispensable.

Et le transport des piles?

Pensez à en apporter suffisamment pour répondre à vos besoins particuliers. Par précaution, informez-vous auprès de votre compagnie aérienne. Certaines d’entre elles interdisent les piles au lithium ou alcalines dans les bagages enregistrés. Rangez-les avec les appareils qui contiennent des piles dans votre bagage de cabine.

Emballez les piles dotées de bornes pour éviter qu’elles n’entrent en contact avec des objets en métal. Attention, les ports de chargement des avions ne sont pas conçus pour alimenter les appareils médicaux. Alors, tenez compte de la durée de votre vol et des éventuels retards.

S’informer, la clé du succès

Voyager avec de l’équipement médical est à prendre au sérieux. Informez-vous avant de monter à bord d’un avion. Trop de choses à penser ? Découvrez 9 conseils pour ne rien oublier. Vous allez voir, ça va bien aller.