sauter-au-contenu

Véhicules commerciaux : prévenir les accidents en hiver

 

Vous souhaitez que le taux d’accidents routiers au sein de votre entreprise diminue? Commencez par un programme de prévention adapté à l’hiver, là où les conditions routières et météorologiques sont plus difficiles.

Saviez-vous que 30 % des incidents annuels se déroulent pendant cette saison?

Selon le Groupement des assureurs automobiles, le coût moyen des réclamations à la suite d’une collision ne cesse de grimper. Cette augmentation s’explique en raison de la hausse du prix des pièces et de la main-d’œuvre. En 2020, il se situait à 5 469 $ pour les accidents et à 4 921 $ pour ceux de la responsabilité civile. Le nombre de réclamations risque donc de faire augmenter votre montant d’assurance auto commerciale.

D’autres frais sont aussi à considérer si le taux d’accidents de la route est élevé dans votre entreprise :

  • franchise d’assurance du véhicule accidenté
  • salaire versé au personnel en situation d’invalidité
  • véhicule hors d’usage
  • baisse et retard de la productivité
  • mécontentement de votre clientèle

Que faire en tant que propriétaire des véhicules?

Vous avez un rôle crucial à jouer, tant pour votre flotte automobile qu’auprès de votre personnel, pour faire diminuer votre taux d’accidents routiers.

Un véhicule prêt à affronter la route

Avant l’arrivée des premiers flocons, prévoyez une visite au centre d’entretien mécanique pour une inspection et une préparation de votre flotte automobile.

En plus de la pose des pneus d’hiver, faites vérifier l’état des essuie-glaces, de la batterie, de l’alternateur et des freins sur chaque véhicule.

Munissez-le d’une trousse d’urgence ou vérifiez son contenu pour qu’il ne manque rien.

Ajoutez-y une dernière touche hivernale :

  • Balai à neige
  • Câbles de démarrage et batterie portative
  • Grattoir à vitres
  • Lave-vitres
  • Pelle
  • Plaques d’adhérence
  • Sac de matière abrasive, comme du sel, du sable ou des cailloux
  • Bottes de rechange, couverture et vêtements chauds

Et pour les véhicules lourds?

La conduite d’un véhicule lourd est encadrée par plusieurs lois et règlements. L’état de ces véhicules doit être irréprochable… Vous et votre personnel devez faire preuve de vigilance lors des vérifications et des entretiens mécaniques. Pour réduire les angles morts, envisagez l’installation de miroirs antéviseurs. Économiques, ils se révèlent efficaces – surtout en milieux urbains.

Des conducteurs en mode prévention

Avant même d’embaucher les personnes qui conduiront vos véhicules, vous devez déterminer les critères de sélection.

Faites de la sécurité votre priorité. Offrez de la formation continue à votre personnel pour que ses connaissances soient toujours au goût du jour.

Vérifiez de façon régulière la validité des permis de conduire de votre équipe et si des restrictions s’appliquent.

Un programme de prévention en constante évolution

Rien ne vaut un programme de prévention sur la route! Consignez par écrit toutes les mesures importantes à vos yeux, y compris votre positionnement en matière d’alcool et de substances.

Rendez la diffusion de ce programme claire et simple. Dès qu’il est mis à jour, communiquez les changements à votre personnel pour qu’il puisse s’ajuster.

Votre programme de prévention doit aussi comprendre un volet sur l’analyse des incidents. Vous éviterez ainsi que les mêmes erreurs se répètent.

Des consignes pour la personne derrière le volant

Il est toujours bon de rappeler ces quelques conseils de sécurité routière au personnel qui emprunte vos véhicules commerciaux.

5 bons gestes pour adapter sa conduite à l’hiver

L’hiver réserve parfois son lot de surprises en raison des conditions météorologiques.

Rappelez à votre équipe l’importance d’adapter sa conduite à la blanche saison :

  • déneiger et déglacer le véhicule pour une meilleure visibilité
  • respecter les limites de vitesse et garder une distance sécuritaire avec les autres usagers de la route
  • garder les phares allumés, de jour comme de soir, pour demeurer visible
  • rester sur ses gardes avec la glace noire, surtout lorsqu’il fait beau 
  • garder ses distances avec les véhicules de déneigement, car ils comportent des angles morts

La technologie à votre service

Pour favoriser une pleine concentration sur la route, installez un support permanent pour que le cellulaire soit toujours en mode mains libres.

Suggérez des applications pour un trajet plus sécuritaire, comme une aide à la navigation avec des changements d’itinéraires constants pour privilégier l’accès à des routes moins achalandées et exemptes de travaux.

Avant de prendre la route, recommandez l’emploi d’une application de prévisions météo. Finalement, n’hésitez pas à repousser un déplacement si Dame Nature devient trop capricieuse.